Séminaire de formation des formateurs OPERA

Réactions d’un inspecteur et d’une conseillère pédagogique

A la suite de l’interview d’un des participants – futurs formateurs – de  la formation tenue du 16 au 21 mai 2016, nous avons interrogé deux autres futurs formateurs de l’enseignement du premier degré dont un inspecteur et une conseillère pédagogique, afin de mieux appréhender, en fonction des profils des participants, l’impression générale qui se dégage de la formation. Ils sont ainsi tous deux livrés leurs impressions sur la dite formation, sa mise en œuvre sur le terrain, les éventuelles difficultés qu’ils pourraient rencontrer et les solutions possibles.

TRAORE Adama Emmanuel, Inspecteur de l’Enseignement du Premier Degré, Chef de la Circonscription d’Éducation de Base de Koudougou I.

Traoré Adama

Traoré Adama

« La formation était de bonne qualité avec des modules pertinents au contenu bien riche pour une formation continue. Naturellement, elle est en adéquation avec la formation des enseignants et sa mise en œuvre est bien possible sur le terrain, à condition que les enseignants soient bien formés en accordant assez de temps pour la formation.

Les difficultés pourraient être entre autres liées à la durée de la formation et à la programmation tardive de l’activité.

Il serait bon que la formation des enseignants se fasse en deux étapes d’une durée d’une semaine chacune. Il serait également bien indiqué que les formateurs soient informés au moins deux semaines à l’avance de la date de la formation.

Nous disons merci encore aux responsables d’OPERA pour la formation reçue. »

Ouédraogo/Kaboré Wenemi Prisca Joceline, Conseillère Pédagogique à la Direction Provinciale de l’Education de Base  et de l’Alphabétisation du Boulkiemdé.

Ouedraogo/Kaboré Joceline

Ouedraogo/Kaboré Joceline

« La formation reçue a été très bonne et bénéfique pour nous. Nous trouvons qu’elle est adéquate pour la formation des enseignants et que sa mise en œuvre est possible sur le terrain. Pour notre part, avec notre première expérience vécue à l’Ecole Nationale des Enseignants du Priamire (ENEP) Eduquer – Enseigner (confère article « OPERA teste ses outils avant leur utilisation sur le terrain ») où nous nous sommes exercée avec les élèves maîtres, nous l’avons trouvé très intéressante et pensons pouvoir former les enseignants à notre tour surtout après la formation reçue au Centre Unitas.

Comme difficulté, on peut juste signaler la longueur des fiches qui pourrait jouer sur le temps imparti. Comme solution nous proposons que les fiches soient moins longues et adaptées pour chaque type d’enseignants à former: maîtres stagiaires ou enseignants sur le terrain.

Nous sommes vraiment heureuse  de prendre part à la mise en œuvre d’un tel projet qu’est OPERA et comptons avec notre contribution voir son aboutissement parce que nous le trouvons très bénéfique pour rendre encore plus efficace l’enseignement/apprentissage dans nos classes ; ce qui relèvera du même coup le niveau des élèves et la qualité de la pratique des enseignants. »

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>