Mise en œuvre des résultats OPERA

OPERA teste ses outils avant leur utilisation sur le terrain

Suite à la formation tenue le 22 février 2016 à l’Université de Koudougou a eu lieu le prétest sur trois différents sites. Ce prétest qui s’est passé le 22 et le 23 février 2016 a été assuré par deux coordonnateurs d’OPERA, un expert national et trois enseignants du primaire.

Participants prétest

Les participants en séance de groupe

Les trois formés à savoir Bouda François, Conseiller Pédagogique Itinérant (CPI) de la CEB de Koudougou V, Ouédraogo Joceline, CPI à la Direction Provinciale de l’Education de Base  et de l’Alphabétisation du Boulkiemdé (DPEBA) et Doamba Laeticia, Inspectrice de l’Enseignement du Premier Degré (IEPD) et enseignante à l’Ecole Normale Supérieure de Koudougou se sont occupés des trois prétests sous la supervision de trois experts OPERA à savoir Paré/Kaboré Afsata, coordonnatrice scientifique, Valléan Félix, coordonnateur national et Sawadogo François, expert national d’OPERA. Pour une bonne mise en œuvre de ces prétests, trois groupes ont été formés dont un expert et un formé par groupe. Il s’agit de Paré/Kaboré Afsata et Doamba Laeticia, de Valléan Félix et Ouedraogo Joceline et enfin de Sawadogo François et Bouda François. Chaque groupe avait deux heures pour former une

participants prétest

Les participants en pleine discussion sur l’analyse des représentations

vingtaine d’enseignants du primaire. Le premier prétest sous la direction de Bouda François a eu lieu à l’école primaire centre A de Koudougou de 14h à 17h ; l’Ecole Normale Supérieure de Koudougou a abrité le second prétest dirigé par Doamba Laeticia de 08h à 11h ; quant au troisième prétest, il s’est déroulé à l’ENEP « Eduquer Enseigner » de 13h à 16h. Les formés étaient au nombre de seize (16) instituteurs certifiés pour le premier prétest, de quinze (15) pour le second prétest dont des conseillers pédagogiques – pour la plus grande majorité – et des élèves inspecteurs et de  dix-neuf (19) élèves maîtres pour le troisième prétest.

Toutes ces formations ont ainsi largement débordé sur le temps imparti. Les trois experts, en dépit des répartitions en trois groupes, ont assisté à tous les prétests en vue de pouvoir réaménager la formation et/ou les fiches si nécessaire.

Maintes difficultés se sont dégagées de ces prétests, la principale étant  l’insuffisance du temps imparti à la formation.

Ce prétest a cependant permis d’améliorer les fiches, de mettre l’accent sur le temps nécessaire à la formation et de fixer les formations proprement dites.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>