Evaluation du déroulement de l’élaboration des outils OPERA

Pour Jacques Wallet, Les gens ont travaillé sérieusement sur les missions qui leur étaient imparties

A cette troisième séance de suivi de l’élaboration des outils par les experts internationaux et le chef de projet local, étaient présents différents autres acteurs d’OPERA tels que le coordonnateur du projet et l’un des membres du comité de suivi du projet OPERA. Nous avons tenu à recueillir les impressions de l’évaluateur sur le déroulement du projet à ces différentes phases d’élaboration des outils. L’évaluateur concerné est Jacques Wallet.

Monsieur Wallet, Que pouvez-vous dire sur cette séance qui a porté sur l’élaboration des outils ?

Jacques Wallet, évaluateur du Projet OPERA

Jacques Wallet, chargé du suivi-évaluation du Projet OPERA

Les gens ont travaillé sérieusement sur les missions qui leur étaient impartis : on a eu une fructueuse séance d’échanges. Maintenant, ce sont les responsables du programme qui vont devoir donner des consignes encore plus précises pour que chacun puisse finaliser son document. J’espère que tout le monde sera maintenant  dans le temps parce que le calendrier est très très serré, je suis optimisme.

Il ya déjà eu quelques séances pour le même objet (l’élaboration des outils). Ceci est la troisième séance, y en aura-t-il d’autres ?

Oui, il y en aura cet après-midi et demain à Ouaga. On va travailler avec certains des concepteurs qui n’ont pas pu se déplacer à Koudougou.

Vous parlez de donner des critères encore plus précis aux enseignants chercheurs et inspecteurs qui travaillent sur l’élaboration des outils. Que voulez-vous dire exactement ?

Le niveau des rendus est très différent d’une personne à une autre. En général tous les gens ont travaillé en fonction de leur posture professionnelle, bien que les inspecteurs ont  un peu tendance à produire un document un peu normatif et les enseignants chercheurs ont un peu tendance à produire un document de  recherche ; la vérité est entre les deux.

Donc, est-ce qu’on peut dire que cette séance a répondu à vos attentes?

Oui, mais on verra puisque maintenant  je vais avoir des séances de travail avec mes collègues et je vais faire un certain nombre de retour et après  je pense qu’ils font ajuster leurs consignes aux rédacteurs parce que dans la dernière ligne droite il faut davantage aider le rédacteur à rédiger.

Quelle est la suite après la finalisation de tous ces outils ?

Je pense que l’idée c’est de faire des  documents, ouvrages, un site internet et puis de  diffuser ça sous la responsabilité du ministère au Burkina. Mais après bon, très vite  dans d’autres pays de la sous-région. Les gens connaissent le mot OPERA ; ils savent qu’il y a une recherche à Koudougou mais ne savent pas ce qu’il y a dedans  et donc, ça sera une surprise.

Votre dernier mot ?

Je suis optimiste quant à la suite des travaux.

 

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>