Déroulement du projet OPERA

Selon l’AUF, les choses se passent normalement

Au sortir de la conférence du 18 septembre 2014, nous avons rencontré le représentant de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) au Burkina Faso, Dr. Issa Boro. Avec lui, nous avons évoqué la situation du projet OPERA et selon sa conviction, les choses se passent normalement.

En tant que responsable de l’AUF au Burkina Faso, quels sont vos sentiments, vos impressions concernant la journée d’aujourd’hui ?

Dr. Issa Boro

Dr. Issa Boro
Représentant de l’AUF au Burkina Faso

C’est une journée qui était utile, de mon point de vue, parce que vu l’importance du travail qui est mené dans le cadre de ce projet, il était incompréhensible que le public n’en soit pas informé. Qu’il ne soit pas conscient de l’étendu et de l’importance du travail qui est mené. C’est un  public de première ligne qui a été invité aujourd’hui. Ce sont les acteurs fondamentaux de l’éducation. Donc, les premiers concernés aussi bien  ceux qui ont participé que ceux qui auront à influencer l’utilisation des résultats sur le terrain. De ce fait, il est essentiel que tout le monde soit conscient et que, s’il y a des critiques, que ces critiques puissent être émises maintenant pour être prise en compte.

Quelle est la contribution particulière de l’AUF dans le projet OPERA ?

L’AUF a la charge de la gestion du projet. Je dirai en quelque sorte qu’elle assure la maîtrise d’ouvrage. C’est-à-dire que l’AUF a une idée de ce que doivent être les livrables. Elle émet la commande à l’endroit des experts qui sont les maîtres d’œuvres de ce projet. L’AUF assure l’engagement d’un service de contrôle qui est constitué par l’équipe des évaluateurs, le comité de suivi évaluation. Elle a engagé ce comité pour assurer le contrôle à tous les niveaux. L’AUF est ainsi responsable devant les bailleurs de fonds de la gestion financière du projet. Cela veut dire que l’AUF doit suivre et exécuter le volet financier du projet.

Est-ce que l’AUF est satisfaite des résultats?

L’AUF en réalité n’a pas à être satisfaite ou pas des résultats. L’AUF demande aux personnes intéressées de se prononcer. Parce que la satisfaction de l’AUF doit se placer à un niveau autre. Nous sommes dans un processus et nous voulons juste nous assurés que ce processus se déroule correctement. Alors, à cette étape, vous avez pu constater la présence d’un membre du comité suivi-évaluation. Son rôle était effectivement de critiquer et je crois qu’il a pleinement joué son rôle. De ce point de vu, nous pouvons dire que nous sommes satisfaits. Les choses se passent normalement. Les experts font leurs travaille, les évaluateurs critiquent vertement et honnêtement. Nous pensons que tout cela ne peut que contribuer à nous promettre des résultats vraiment intéressants.

Au regard de l’engouement qu’a connu cette conférence, peut-on dire que le projet a été adopté par les différents participants ?

De ce que j’ai pu suivre des interventions, je pense que le projet intéressait le publique concerné. Mais il y avait quelques insuffisances de compréhensions et justement, cette rencontre, selon leurs dires, a contribué à combler les lacunes de compréhension qu’ils avaient. Donc, je pense que l’adhésion devrait être plus forte encore. Mais en réalité, nous sommes à une étape où ce public effectivement peut encore contribuer; mais le gros du boulot revient aux experts. Nous sommes à une phase ou nous avons des données. Il revient aux experts la charge de faire parler ces données. Et, ce que les acteurs de terrain ont apporté comme contribution lors de cette rencontre, peut orienter la manière de faire parler les données. C’est donc intéressant. Les experts sont avisés, ils ont entendu les uns et les autres, aussi bien acteurs de terrain que les évaluateurs. Alors, je crois qu’ils vont prendre en compte toutes ces contributions pour faire parler ces données de façon plus efficace.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>