Recherche OPERA

Un des coordonnateurs scientifiques se prononce

Le 18 septembre 2014, suite à la conférence du projet OPERA, nous avons rencontré un des coordonnateurs scientifiques du projet. Il s’agit de Madame Afsata Paré/Kaboré. Elle nous a entretenu sur les raisons de la tenue de la conférence et sur ses éventuelles retombées.

Que vous pouvez dire à propos d’ OPERA et de cette conférence?

Mme Afsata Paré/Kaboré, coordonnateur scientifique du projet OPERA

Mme Afsata Paré/Kaboré, coordonnateur scientifique et experte internationale du projet OPERA

OPERA, comme on le sait, c’est l’observation des  pratiques enseignantes  dans leurs relations aux apprentissages; c’est un projet qui doit nous aider à déceler les difficultés de qualité de l’enseignement primaire, à trouver des solutions pour améliorer cette qualité en nous centrant sur les pratiques des enseignants. L’enseignant est au cœur de la qualité de l’enseignement donc, il importe que l’on se centre sur lui et  que l’on essaie avec lui  de trouver les moyens d’améliorer sa pratique pour que les élèves apprennent mieux. Cette conférence doit donc permettre à tous les acteurs de l’éducation de connaitre ou de mieux connaitre le projet OPERA.

Est ce qu’on peut dire, au regard de toutes les personnes qui sont venues aujourd’hui, que cette conférence a participé à la visibilité d’OPERA ?

Je peux dire qu’OPERA continue dans sa logique depuis le début, c’est à dire avoir une démarche participative rassemblant les acteurs qui participent au monde de l’éducation, que ce soit les enseignants eux-mêmes, leur encadreurs, ou leurs responsables administratifs au ministère; OPERA fait donc en sorte que tous ces acteurs s’approprient le projet et c’est dans cette dynamique que ce regroupement a été fait pour porter à leur connaissance les premiers résultats auxquels on a abouti, les remercier aussi d’avoir été ouvert à cette démarche, d’avoir été ouvert aux observations qui ont été faites dans les classes. Maintenant, je me dis que certainement cela participe de la visibilité d’OPERA, parce que toutes ces personnes qui sont là vont rendre compte autour d’eux. Il y a également le fait que la presse était présente et on compte aussi sur elle pour la visibilité d’OPERA. Au stade actuel, je ne pourrai pas vous dire si avec cette presse, il y’aura cette visibilité. Il faudrait qu’on voit ce qu’ils vont présenter, mais en tout, on espère qu’ils vont présenter les choses de telle sorte que justement OPERA soit mieux connu et que les gens soit mieux informés de ce qui se passe dans la recherche de solutions aux difficultés de qualité de notre système éducatif.

Que pouvez vous ajouter?

C’est toujours encourager tous les acteurs de l’éducation, encourager les étudiants qui se sont  beaucoup investis dans OPERA, vous encouragez donc, solliciter comme l’a dit le chef de projet, l’ensemble des acteurs de toujours rester mobiliser pour OPERA et qu’ils soient conscients de leurs rôles à eux, qu’ils sachent qu’on est supposé travailler ensemble et que les retombées d’OPERA sont les retombées de l’ensemble du système éducatif; ce sont des retombées pour eux et pour nous tous et l’ensemble des données qui sont là seront une mine d’or exploitable que les étudiants que vous êtes pourront s’approprier et éventuellement aussi les exploiter pour approfondir certains aspects de la qualité de l’éducation.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>